Gestion thermique

Systèmes de gestion thermique des centrales à béton

La solution pour la production et distribution de la chaleur fait partie intégrante de l'équipement technique représentant une condition indispensable pour que les centrales à béton atteignent des paramètres revendiqués.

Afin d'assurer le fonctionnement sous des conditions de l'hiver ou d'affronter de diverses conditions atmosphériques, il faut doter des centrales à béton d'un dispositif de chauffage de l'eau du malaxage, et d'un système de réchauffage de la matière pierreuse ainsi que de l'espace de la centrale à béton par circulation d'air chaud. Il est possible de placer les systèmes de gestion de l'eau et de gestion thermique directement dans l'espace de la centrale à béton ou dans un container mobile.

Base de combustible

Il est possible d'exploiter les dispositifs thermiques conçus de façon qu'ils soient raccordés aux réseaux de distribution du gaz naturel, ELTO, du propane ou de l'électricité.

Gestion de l'eau

L'installation des systèmes de gestion de l'eau rend possible l'approvisionnement de l'eau d'autres sources que de la ligne de conduite d'eau, à savoir des puits, des réservoirs d'eau naturels ou artificiels, des réservoirs d'accumulation etc. Il faut assurer, indépendamment du éventuel réchauffage de l'eau, la pression suffisante ainsi que la quantité suffisante de l'eau de malaxage. En cas de quantité de l'eau insuffisante, il faudra installer un réservoir d'accumulation ; en étant insuffisante la pression de l'eau, il faudra doter le système d'une station de pression automatique.

Réchauffage de l'eau pour le malaxage

Le système de réchauffage est toujours conçu individuellement, en prenant en compte des conditions locales existantes ainsi que des exigences du client. Il y a deux modes de préparation de l'eau pour le malaxage:

  • Mode à chauffage instantané - la quantité de l'eau nécessaire pour le malaxage est préparée selon des besoins immédiats issus de la fabrication
  • Mode à accumulation - afin d'assurer la quantité suffisante de l'eau réchauffée s'utilise un réservoir, sans pression, muni d'isolation thermique, dans lequel de l'eau se chauffe en dehors des heures de la fabrication. Au cours du processus de fabrication, dans le réservoir ne se passe que le réchauffement de l'eau. Il s'agit d'un mode au cas où la centrale à béton se trouverait approvisionnée de l'eau d'une source alternative, ça veut dire qu'elle ne serait pas raccordée à la ligne de conduite d'eau. C'est la station AT qui s'occupe du transport de l'eau pour le malaxage à la balance de l'eau, liée à travers de la tuyauterie aspiratrice au réservoir d'accumulation.

Réchauffement par circulation d'air

Le système de réchauffement par circulation d'air pour réchauffer de la matière pierreuse dans le réservoir se réalise à l'aide des tuyères de l'air à construction spéciale. Le propre dispositif de réchauffage se compose d'une union génératrice par circulation d'air chaud et du ventilateur à haute pression, placé sur la tuyauterie de distribution, vers le lieu de consommation. Le choix du type dépend de la sorte du combustible utilisé. La source de la chaleur pour le réchauffage de l'espace de la centrale à béton est représentée par une unité par circulation d'air chaud ou par des groupes à chaleur radiante.

Systèmes de refroidissement

Les systèmes de refroidissement font la contrepartie des systèmes de réchauffement. Les systèmes de refroidissement furent développés par nos ingénieurs en réponse aux besoins du marché notamment aux pays de l'Europe du Sud. À l'époque contemporaine, il y a quatre modes de refroidissement:

  1. Refroidissement de l'eau pour le malaxage
  2. Refroidissement du mélange à béton dans le malaxeur par glaces flottantes
  3. Refroidissement du ciment par azote
  4. Refroidissement du mélange à béton fait dans le malaxeur à béton par azote.

Il est possible d'effectuer le refroidissement du mélange à béton par des méthodes indiquées ci-dessus, éventuellement en les combinant afin d'atteindre le meilleur effet de refroidissement. En général, il se peut dire que du point de vue physique et en ce qui concerne l'efficacité, la solution plus efficace est celle qui combine le refroidissement par eau et par glace. Cependant, ce type de refroidissement est celui plus exigeante en matière de l'espace. À l'inverse, le refroidissement du ciment ainsi que le refroidissement direct du mélange à béton dans le malaxeur à béton représentent des méthodes faciles en termes techniques et moins chères en termes d'investissement.